top of page
À Propos

À propos de Zenrei

Le dojo Zenrei a été fondé par sensei Martin Allard en 2017. Zenrei (善霊) est une expression japonaise qui signifie « esprit de bonté ». Cette expression illustre parfaitement les principes et les motivations mis en œuvre au sein de cette organisation de karaté. Le dojo est un lieu de respect, autant pour les traditions des arts martiaux que pour celui des personnes qui les pratique.

Histoire du karaté Shotokan

Le karaté Shotokan fut créé par Gichin Funakoshi (1868-1957), né sur l’île d’Okinawa dans le district d’Yamakawa à Shuri. C’est là où il commença le karaté à l’âge de 11 ans avec ses deux professeurs principaux étaient Yasutsune Azato et Yasutsune Itosu. Ce dernier apprit à Gichin Funakoshi la plupart des katas qu’il transmit ensuite dans son enseignement.

 

En 1922, Gichin Funakoshi fut invité à participer aux festivités sportives du grand Japon, pour présenter l’art martial d’Okinawa : le karaté. À la suite de cette démonstration, Funakoshi fut maintes fois invité par Jigoro Kano, créateur du judo, à son propre dojo en 1882. De nombreuses démonstrations suivront, illustrant l’intérêt réciproque des pratiquants pour différents arts martiaux.

 

En 1949, la Japanese Karate Association (JKA) fut créée par Gichin Funakoshi, comme conseiller technique, et par Masatoshi Nakayama, comme instructeur en chef. L’objectif premier des fondateurs était de rassembler tous les styles de karaté sous une même bannière. Chose qui ne fut jamais faite.

 

La première compétition organisée par la JKA eut lieu en 1958 après la mort de Gichin Funakoshi.

 

À sa mort, sensei Nakayama n’ayant pas nommé de successeur officiel à la tête de la JKA, une dispute légale pour son contrôle débuta en 1990. Elle opposa le groupe de Tetsuhiko Asai au groupe de Nakahara Nobuyuki. En 1999, la Cour donna raison au groupe de Nobuyuki. À la suite de cette décision, sensei Asai quitta la JKA et fonde en 2000 l’International Japan Karaté Asai-Ryu (IJKA) et la Japan Karate Shoto-Renmei (JKS).

 

Tetsuhiko Asai (1935-2006), 10e dan Shotokan, étudia aussi la boxe chinoise (la grue blanche de Fukien) à Taïwan. Il semblerait que sensei Asai trouvait parfois le Shotokan trop linéaire et, comme il était ouvert à toute suggestion venant d’autres styles, il influença la pratique du Shotokan ; il développa au sein de la JKA notamment un style unique et plus fluide avec des mouvements circulaires.  

Philosophie

La philosophie de Zenrei est de transmettre l’art traditionnel du karaté dans un esprit d’harmonie et de respect, dans une atmosphère dynamique et joyeuse.

 

Les bienfaits du karaté sont nombreux :

  • le dépassement de soi ;

  • le respect de ses propres limites, autant mentales que physiques ;

  • l’augmentation de la confiance en soi ;

  • la diminution du stress ; 

  • l’amélioration des capacités cardiovasculaires, musculaires et respiratoires ;

  • le développement de l’équilibre, de la rapidité et de la coordination.

Au dojo, l’encouragement mutuel et le dévouement les uns pour les autres permettent de progresser et de créer des liens d’amitié. De plus, vous trouverez, au Zenrei dojo, un enseignement adapté aux enfants pour que le karaté soit un plaisir.

 

          ZENREI VOUS ACCUEILLE TEL QUE VOUS ÊTES…

Dojo kun

Le dojo kun représente les cinq règles de conduite du karatéka au dojo. Le karatéka appliquer — ou cherche à atteindre — ces règles autant au dojo qu'à l'extérieur. Nous vous suggérons ci-dessous un enregistrement ou encore cette vidéo afin de vous familiariser avec la prononciation.

Hitotsu! Jinkaku kansei ni, tsutomuru koto

Recherche la perfection du caractère


Hitotsu! Makoto no michi o, mamuro koto

Sois loyal

Hitotsu! Doryoku no seishin o, yashinau koto

Surpasse-toi

Hitotsu! Reigi o, omonzuru koto

Respecte les autres

Hitotsu! Kekki no yu o, imashimuru koto

Abstiens-toi de toute conduite violente

Passage de grade

La progression au karaté est d’abord marquée par l’obtention de kyu, des grades allant du 9e, avec la ceinture blanche, au 1er, avec la ceinture brune. Ensuite, le karatéka plus haut gradé poursuit sa progression en obtenant des dan, marqués par la ceinture noire. Il existe dix dan.

Au sein de l’association AKS, un document est maintenu afin de décrire les techniques d'examen pour le passage des grades. Vous pouvez le consulter ici : AKS - Techniques d’examen.pdf.

Affiliations

Le club est membre des associations suivantes

Logo de l'AKS
Logo de la JKS
Groupe avec sensei Katsumata
Cours de karaté — Dos
Salut de karaté — Ceintures
Cours de karaté — Groupe entier
Cours de karaté — Échauffement
Cours de karaté — Instruction
Cours de karaté — Ceintures avancées
Cours de karaté — Avant le cours
Cours de karaté — Action
Cours de karaté — Robert
Professeurs
Contactez-nous

Contactez-nous

Martin Allard
514-825-9283
zenreidojo@gmail.com
  • Facebook - White Circle

Instructeurs

Martin Allard - Vignette.jpg
Sensei Martin Allard,
instructeur chef

Sensei Martin Allard est passionné depuis toujours d’arts martiaux. Il commença à l’âge de 8 ans le judo, pour ensuite passer au tai-chi et à l’aïkido. Mais c’est dans le karaté qu’il décida de consacrer ses efforts pour en faire son art depuis maintenant 35 ans. Après avoir reçu son grade Shodan de Tetsuhiko Asai, il continua son entraînement jusqu’à l’obtention de son 4e dan.

Il poursuit toujours son entraînement dans un karaté traditionnel où il cherche à comprendre la biomécanique du corps dans la pratique des kihon, des katas et du kumite.

Ayant l’amour de l’enseignement, il transmet à ses élèves sa passion et ses connaissances élargies du karaté. Pour lui, chaque personne est différente dans la progression de son karaté et l’enseignement doit être adapté en conséquence.

Instructeurs auxiliaires
Marcel Ste-Marie

Marcel Ste-Marie,

3e dan

Annie Grant

Annie Grant,

2e dan

Francis Labrie

Francis Labrie,

2e dan

Manon Cloutier

Manon Cloutier,

2e dan

Vos informations ont bien été envoyées !

​© 2018-2022 par Zenrei Dojo

Saint-Bruno-de-Montarville, Québec, Canada

bottom of page